Les Chouans - Pierre-Marie de Kerigant

Kerigant chouans
 
Les Chouans : Épisodes des guerres de l’Ouest dans les Côtes-du-Nord depuis 1792 jusqu’en 1800 - Pierre-Marie de Kerigant
 
Ce livre comporte une table des matières dynamique.
Il est parfaitement mis en page pour une lecture sur liseuse électronique.
 
L'auteur, Pierre-Marie Garnier de Kerigant (1805 – 1886) est un ancien conseiller général des Côtes-du-Nord et neveu de l’officier chouan Guillaume Le Gris-Duval.
 
La Chouannerie est une guerre civile qui opposa républicains et royalistes dans l'Ouest de la France, en Bretagne, dans le Maine, l'Anjou et la Normandie, lors de la Révolution française. Elle fut étroitement liée à la guerre de Vendée, l'ensemble de ces deux conflits étant parfois connu sous le nom de Guerres de l'Ouest.
 
Une première tentative d'insurrection fut menée dès 1791 par l'Association bretonne en vue de défendre la monarchie et de rétablir les lois et coutumes particulières de la Bretagne supprimées en 1789. Mais le soulèvement d'une partie importante de la population de l'Ouest et son basculement dans la contre-révolution est dû principalement à la constitution civile du clergé et à la levée des 300 000 hommes par la Convention.
 
Extrait :
 
N’ayant pas la prétention d’écrire une histoire solennelle, mais de rappeler quelques souvenirs de famille, j’ai, pour la facilité du récit et par respect filial, attaché au nom de mon père les épisodes dont il va être question, bien qu’il n’y ait pas toujours assisté  ; du reste, les siens et son cœur y étaient quand le devoir l’appelait ailleurs.
 
J’ajouterai que si le dévouement et l’abnégation les plus absolus à une grande cause peuvent donner les mêmes droits à la considération que des qualités ou des talents éminents, mon père l’a pleinement méritée, à tous égards.
Au milieu des luttes sanglantes de la fin du XVIIIe siècle, il prit fait et cause pour la Religion et l’Autorité Royale, dont la Révolution poursuivait la destruction avec un si cruel acharnement.
 
Considérant que la Religion Chrétienne fut la source première de la civilisation morale et matérielle dans le monde moderne, et que la Royauté Française en a été le bras et le[sic] fidèle interprète, selon les temps, il les défendit, au prix de sa fortune et de sa vie, jusqu’au dernier moment  :
il n’échappa à la mort que par miracle.
 
M. Garnier de Kerigant, François-Marie, naquit à Quintin (Côtes-du-Nord), le 16 avril 1762, de M. François Garnier de Kerigant et de Mme Marguerite Surcouf, sœur du père de Robert Surcouf, un des intrépides marins dont s’honore la ville de Saint-Malo...
 
 
---
 
Formats disponibles : PDF (Adobe)  -  MOBI  -  EPUB
 
 
 
Prix PDF : 1,99 €
 
Commande PDF : Nous contacter (Merci de préciser le titre et l'auteur).
 
---